JennyCraig.fr

Le blog perso de Jenny Craig la marseillaise

SCT : Les gestes simples qui peuvent sauver des vies

SCT : Les gestes simples qui peuvent sauver des vies

Le SCT est une maladie rare mais non-bénigne. En effet, dans ses cas les plus extrêmes, elle peut donner la mort. Dans d’autres cas, si la maladie n’est pas traitée à temps, la patiente peut subir une amputation, comme c’est le cas du mannequin américain Lauren Wasser qui a dû être amputée de deux jambes après avoir contracté cette maladie. Il existe pourtant, des gestes simples qui peuvent sauver des vies et éviter le SCT.

Les gestes simples pour éviter le SCT

Il existe quelques gestes simples que les femmes devraient prendre comme habitude afin d’éviter le SCT.

  • Bien choisir sa protection hygiénique : il existe une panoplie de protection hygiéniques sur le marché. Quelle que soit votre préférence, sachez bien choisir la protection qui s’adapte à votre corps. Pour celles qui ont choisi les coupes menstruelles, trouvez une dont la taille et le matériau conviennent à votre vagin. Pour celles qui optent pour un tampon, il est recommandé d’éviter autant que possible les tampons dits absorbants ou trop absorbants.sct
  • Se laver les mains : vous n’allez certainement pas insérer un objet dans votre vagin avec des mains sales ? C’est un principe de base de toute hygiène que de se laver les mains. Il faut que vous ayez les mains propres, lavées avec du savon avant de toucher à la coupe menstruelle ou au tampon. N’oubliez pas non plus de vous laver les mains après l’introduction de la protection.
  • Nettoyer régulièrement sa coupe menstruelle : ceci est une évidence. Afin que les bactéries ne cumulent pas dans votre coupe menstruelle, vous devez nettoyer régulièrement votre coupe menstruelle. Pour ce faire, n’hésitez pas à la stériliser puis à enlever les taches à l’eau oxygénée s’il y en a.
  • Respecter les notices d’utilisation des coupes menstruelles ou tampons : lisez bien les notices d’instruction des protections hygiéniques intra vaginales que vous utilisez. Respectez le mode d’emploi afin de minimiser les risques d’infection. Par ailleurs, dans le cas des coupes menstruelles, si vous trouvez que leur état ne permet plus une réutilisation, achetez-en de nouvelles. Le site docticup.com vous donne pleins de conseils aussi !
  • Se changer régulièrement de protection : l’idéal est de changer un tampon tous les 4 à 6 heures de temps. Celles qui utilisent les coupes menstruelles bénéficieront d’un temps supplémentaire, mais sans dépasser les 10 heures.
  • Alterner les protections hygiéniques : l’idéal ici est d’utiliser une coupe menstruelle ou un tampon dans la journée et d’utiliser des serviettes hygiéniques la nuit.
  • Ne pas mettre de coupe menstruelle sans règles : il y a des femmes, qui par mesure de précaution, portent un tampon ou une coupe menstruelle aux alentours des jours où les règles sont susceptibles de venir. Ce n’est pas une très bonne idée, il ne faut porter ces types de protection, que quand le fluide menstruel coule.
  • Enlever la coupe menstruelle ou le tampon en fin de règles : il ne faut surtout pas oublier de retirer les protections hygiéniques après que les règles s’achèvent.

Lunette menstrual cup folding

Les réflexes simples à avoir

 A part les gestes simples à adopter, il existe également des réflexes simples à apprendre pour éliminer à temps tout doute qui plane autour du SCT. En effet, les symptômes de cette maladie se caractérisent fortement par une grande ressemblance aux symptômes de l’état grippal. Si une femme en période de règles ressent de fortes fièvres soudaines, un état d’extrême fatigue, des vomissements ou des diarrhées, alors le premier réflexe à avoir est de consulter le médecin. Par ailleurs, si les symptômes persistent au-delà de la fin des règles et que des éruptions cutanées ainsi que des desquamations apparaissent, n’hésitez pas à consulter en urgence un médecin.

Un autre réflexe à avoir également lorsqu’on doute est d’enlever immédiatement le tampon ou la coupe menstruelle avant d’aller chez le médecin. Ce réflexe permet de libérer du vagin, le sang accumulé qui est probablement infecté.