Un poêle à bois semble l’appareil idéal pour donner de la chaleur dans votre maison, pourtant pour qu’il fonctionne normalement et en toute performance, votre choix est irréfutable pour un appareil de qualité, l’utilisation d’un bois sec en suivant bien à la norme le guide d’utilisation mais surtout en procédant momentanément  à l’entretien de l’appareil et de tous ses raccords et conduits. Toutes les informations sur cee site.

Le poêle à bois : un appareil à entretenir par soi même

Comme tous les appareils, le poêle à bois nécessite d’être entretenu à chaque intervalle de temps pour une performance optimum et une durée de vie plus longue.

Pour prendre en soin votre appareil de chauffage, vous devrez noter quelques éléments essentiels qui affecteront  directement à son bon fonctionnement.

Vitre propre, pour admirer la flamme

Pour vous rassurer que votre poêle fonctionne à merveille, il est sûr que votre vitre est restée assez clair même après quelques périodes d’utilisation.

En revanche, si votre vitre affichera des tâches parfois difficiles à nettoyer, c’est que la combustion n’était pas convaincante car peut être qu’on a employé du bois humide.

Pour ce faire, essuyez la partie concernée à l’aide d‘une essuie-tout ou du papier humide avec du cendre fine, et dans un cas plus compliqué, il faut faire recours à des détergents en faisant attention aux joints et au métal.
Foyer Bay-40 de Heat-N-Glo

Le décentrage pour plus de performance

Pour le rallumage de votre appareil comme pour l’augmentation à vive allure de la combustion, il est préférable que votre poêle soit vidé de tout résidu et de cendre mais aussi en évitant la grille de se déformer rapidement  avec le temps.

Une balayette et un aspirateur  à cendre vous fera l’affaire.

Nettoyage des parois du poêle à bois

Toute fois, quelque coût de pinceau ou de balayette sera nécessaire

Conserver l’esthétisme de votre poêle à bois

Un peu coup de chiffon doux humide rendra votre appareil tout comme neuf, ainsi il ne nuira pas à votre projet de décoration.

Les orifices de ventilation du poêle doivent être aspirés  momentanément pour éviter toute obstruction.

Les conduits et les déflecteurs, entretien avec persévérance

Se fier tout simplement à l’entretien de la caisse n’est pas suffisant pour pouvoir profiter au maximum son potentiel, mais il faut aussi se rendre compte des autres pièces qui contribuent à sa mise en marche.

Le ramonage du conduit

En faite le ramonage consiste:

– A bien veiller si le conduit de fumée et le conduit de raccordement ne sont pas bouchés quelque soit la raison (nid d’oiseaux, feuilles, souris, …)

– Se rendre compte de la suie présente dans le conduit qui est un indice favorable pour juger si l’appareil fonctionne normalement.

Plus on en trouve beaucoup de suie qui veut dire que l’appareil rencontre quelques problèmes soit à cause de la qualité du bois utiliser ou de l’appareil lui-même, plus la cheminée cours au risque du feu

Certes qu’il existe d’un produit de ramonage qui ne nécessite pas une aide exceptionnelle, mais il est vivement conseiller de procéder à faire deux ramonages mécaniques par an et de préférence son exécution sera réaliser par un expert à la matière.

Démontage du déflecteur

Pour empêcher que les fumées et les flammes montent directement dans le conduit, on devra s’en servir du déflecteur, à partir du quel grâce à son démontage, on peut accéder à la récupération des suies.

Pour ne pas prendre des risques inutiles, pensez à suivre la notice

Nettoyage des canaux de circulation de fumée

Pour bénéficier d’une meilleure récupération de chaleur, ces canaux devraient être nettoyés régulièrement grâce à un goupillon.

Tout simplement vous devrez suivre le manuel en ouvrant la ou les trappes concernées, grattez les dépôts et balayer les résidus et remonter le tout comme avant

Jeter un coup d’œil sur  l’amenée d’air comburant

Pour une meilleure performance de votre poêle à bois, mettre en sûr qu’aucune chose ou aucun animal fait obstruction à votre conduit.  Pour passer un hiver dans le confort, le poêle à bois sera votre allié idéal. Vous pouvez  faire le choix sur des modèles typiques aux différentes fonctionnalités, bien sûr selon votre budget. Mais en bref,  un type de poêle à bois vous est favorable si et seulement s’il répond à votre attente.